Accueil » Uncategorized » Comment apprendre à reconnaître les oiseaux du jardin ?
1-3 ans4-7 ansMa cabane responsableUncategorized
18.09.2023

Comment apprendre à reconnaître les oiseaux du jardin ?

Tu souhaites en savoir plus sur la nature ? Bienvenue dans notre nouvelle série d’articles « Observer la nature », pour élargir tes connaissances sur la faune et la flore qui nous entourent ! On commence par quelques conseils pour reconnaître les oiseaux du jardin plus facilement, avec Jean-Claude Rodriguez, président de la Maison de la Nature Bruche Piémont.

Les oiseaux, maillons essentiels de la biodiversité

La biodiversité désigne la variété de toutes les formes de vie que nous trouvons sur Terre, y compris les différentes espèces d’animaux, de plantes, de champignons et de micro-organismes. La biodiversité est importante, car elle contribue à maintenir l’équilibre naturel des écosystèmes et nous offre des avantages précieux pour nous les êtres humains, tels que la nourriture ou encore les médicaments. Jean-Claude Rodriguez qualifie même la biodiversité « d’indicateur de santé de l’environnement, dont dépendent les activités humaines ». Il est donc essentiel de la préserver !

Les oiseaux font partie intégrante de cette biodiversité qui nous entoure et leur présence est fondamentale pour l’équilibre et la vitalité des écosystèmes, « ils sont des repères emblématiques des milieux étudiés et sont, de ce fait, souvent abordés lors des animations », ajoute le président de l’association. En effet, les oiseaux ont un très grand rôle à jouer pour l’environnement et la santé de la planète :

  • Pollinisation et dispersion des graines : certains oiseaux transportent le pollen d’une fleur à une autre ou dispersent les graines des fruits, ce qui permet la reproduction des plantes.
  • Contrôle des populations d’insectes : certains oiseaux, comme les insectivores, se nourrissent principalement d’insectes. Ils contribuent ainsi à réguler les populations d’insectes nuisibles, ce qui est essentiel pour maintenir l’équilibre des écosystèmes et la santé des plantes.
  • Participation aux chaînes alimentaires : en tant que prédateurs ou proies, ils contribuent à maintenir l’équilibre entre les espèces et à assurer la stabilité des écosystèmes.
  • Indicateurs de la santé environnementale : si les populations d’oiseaux diminuent, cela peut être le signe de problèmes environnementaux tels que la perte d’habitat, la pollution ou les changements climatiques.
  • Diversité culturelle et récréative : les observations d’oiseaux sont une activité récréative très appréciée qui nous encourage à passer du temps en plein air et à se connecter à la nature.

Oiseaux du jardin : comment les reconnaître ?

Que tu habites en ville ou à la campagne, tu pourras observer des oiseaux lors d’une balade ou même dans ton jardin. Certaines espèces cohabitent davantage avec les humains que d’autres, « c’est le cas, par exemple, des moineaux, des pigeons, merles, pies et corneilles », indique M. Rodriguez. On retrouve facilement ces espèces dans les parcs, les jardins et les lieux publics. Avec de la patience et de l’observation, « tu pourras même y apercevoir des hirondelles, des mésanges, des martinets et des faucons crécerelle nichés dans les vieux édifices, comme les églises », ajoute celui qui se passionne pour la nature depuis de nombreuses années.

Avant même de les nommer, Jean-Claude Rodriguez insiste également sur l’importance de l’observation sensorielle : « L’observation se fait particulièrement grâce au silence et l’écoute avec les yeux fermés : que disent-ils ? Pourquoi chantent-ils ? » Une fois que tu auras répondu à ces questions, tu pourras facilement retrouver les oiseaux et les identifier avec des jumelles.

Pour t’aider dans la reconnaissance des oiseaux, il existe des planches et cartes illustrées, ou encore des livres avec lesquels tu peux identifier facilement les espèces autour de toi. Repère les oiseaux et essaye de les retrouver dans ton livre pour connaître leur nom. Tu pourras, par exemple, identifier :

  • Le merle noir : un oiseau plus grand avec un plumage entièrement noir chez le mâle et brun chez la femelle. Les mâles chantent souvent du haut des arbres ou des bâtiments.
  • L’hirondelle rustique : reconnaissable à son plumage bleu-noir et blanc, avec une longue queue fourchue. Elle est souvent en vol rapide et agile et construit son nid sous les toits.
  • Le pigeon biset : un oiseau commun en ville, reconnaissable à sa taille moyenne, son plumage gris avec des reflets métalliques et ses pattes roses. Il a un vol assez caractéristique et émet souvent des roucoulements.

Pour les attirer, Jean-Claude Rodriguez préconise « de leur offrir le gîte et le couvert en accordant un peu d’espace à la végétation, à l’abri des prédateurs comme les chats ». Un arbre, un vieux bâtiment, un nichoir en hauteur ou encore un fouillis et des plantes sauvages dans le jardin pourront servir de refuge et abriter les nids.

À découvrir aussi

 
Le 4 décembre dernier, certains chanceux à l’autre bout du monde, en Antarctique, ont pu ...
14.02.2022 | Lire l'article
4-7 ans  

 
La journée internationale des personnes handicapées, qui a lieu chaque année le 3 décembre, est ...
03.12.2022 | Lire l'article
1-3 ans  

 
Votre enfant a des difficultés à s’endormir ? Qu’il s’agisse d’une nuit complète ou d’un temps de ...
03.02.2022 | Lire l'article