Accueil » En famille » Les nouveautés » Chasse au trésor, visite et balade 2.0 : vive le géocaching !
Les nouveautésEn famille
19.10.2022

Chasse au trésor, visite et balade 2.0 : vive le géocaching !

Géocaching. Ce nom ne vous dit peut-être rien. Et pourtant, cette mystérieuse activité pourrait devenir votre principal loisir familial ! Elle vous réserve en effet des moments forts de complicité, de divertissement et de découverte. La simple évocation de son nom donne envie aux plus jeunes de mettre le nez dehors, un vrai miracle ! Le géocaching, quand on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. Pour preuve, plus 7 millions de joueurs sont tombés dedans dans le monde… Allez, on vous dit tout sur ce hobby addictif.


C’est quoi le géocaching ?

Inventé en 2000 par un certain Dave Ulmer dans l’Oregon et aujourd’hui pratiqué dans le monde entier, le géocaching est une activité de loisir dont le principe est simple : des géocacheurs dissimulent des petites boites (des « caches », ou « géocaches ») dans la nature, afin que des personnes les trouvent et découvrent les lieux environnants. Fondé sur la géolocalisation par satellite, il est impératif, pour profiter de ce loisir, de disposer d’un smartphone équipé d’un GPS.


Comment chasser les caches ?

Une quête de caches se prépare en fonction de ce que l’on veut faire et du temps dont on dispose, mais tout part d’une application sur son smartphone : géocaching, l’application officielle. Il faut s’y inscrire gratuitement pour avoir accès aux caches, et surtout à leurs coordonnées GPS. Ensuite, on peut soit continuer sur cette application, soit se rendre sur une appli spécifique développée par une ville, une région, un site touristique, etc., utilisant les caches pour promouvoir leur territoire.

Une cache, comme son nom l’indique, est placée par le géocacheur à l’abri des regards, au niveau du sol ou en hauteur (par exemple dans un arbre), mais n’est jamais enterrée. Elle prend généralement la forme d’une boîte hermétique. Sa taille peut varier, ainsi que son aspect, certaines sont même habillées en tenue de camouflage ! On y trouve toujours un « logbook » (registre, en français), sur lequel chaque personne ayant découvert la cache est invitée à signer et à laisser un petit mot, le cas échéant. Il ne faut pas oublier de signer aussi sur l’appli, pour assurer le suivi et le comptage de sa quête. Parfois, la cache contient des objets de faible valeur. On peut alors en échanger un contre un autre de même valeur. Et le plus important, une fois tout cela fait, est de reposer la cache au strict endroit où on l’a trouvée.

En France, la première cache date de mars 2001. Et puis le phénomène « prend » et s’accélère sur tout le territoire métropolitain. On en compte 350 en 2004, 4 500 en 2008, 40 000 en 2012, 200 000 début 2016… pour arriver au nombre de 320 000 aujourd’hui ! Autant dire que de nombreuses caches se trouvent autour de chez vous. Dans le monde, plus de 3,5 millions de caches sont répertoriées dans 191 pays.


Plus qu’un jeu, un autre façon de faire du tourisme

Le géocaching est un jeu qui, à lui seul, permet de motiver un enfant à passer du temps en famille à l’extérieur. Mais ce loisir n’a pas que cette vertu. Il permet de visiter des lieux, des sites, des parcs ou des villes avec un œil et un intérêt tout nouveaux. Nombre sont les collectivités locales ou gestionnaires de lieux touristique ayant compris comment ce génial outil permettait d’envisager le tourisme autrement. Vous trouverez à la fin de cet article une liste de sites et d’applications développés localement en France sur le principe du géocaching.

Résolution d’énigmes, parcours thématiques, découverte du patrimoine, de lieux insolites, ou même de son propre quartier, les déclinaisons du géocaching n’ont pas de limites. En plus d’être gratuite, cette activité a l’avantage d’offrir une liberté totale. On peut pratiquer le géocaching à n’importe quelle heure, n’importe quel âge, sous n’importe quel temps, on peut décider à l’avance de de la durée de la sortie, de la difficulté de découverte des caches (ce critère est noté de 1 à 5), etc. Elle peut même amener ses adeptes à pratiquer de nouvelles activités : grimpe d’arbres, spéléologie, plongée…

Si vous ne saviez pas quoi faire le week-end prochain avec vos enfants et si vous ne connaissiez pas ce loisir, une chasse au trésor « test » s’impose, non ?


Quelques adresses de sites qui valorisent le géocaching :

Découvrir les trésors cachés d’Ille-et-Vilaine :

https://www.tresorsdehautebretagne.fr/

Des aventures en Nouvelle Aquitaine :

https://www.terra-aventura.fr/comment-jouer

Le cimetière du Père Lachaise en mode geocaching :

https://geo-gaming.com/visite-du-cimetiere-du-pere-lachaise/

Trouver les Gnolus dans le Rhône :

https://www.lesgnolus.fr/

Les possibilités et les propositions de parcours sont très nombreuses, partout en France et dans le monde. N’hésitez pas à construire vos propres circuits de chasse aux caches et à les partager !

À découvrir aussi

 
Lorsque des adultes communiquent en face à face, ils se concentrent le plus souvent sur ...
24.06.2021 | Lire l'article
 
Vous êtes à la recherche d’une idée de jeu de société pour partager un moment ...
26.06.2021 | Lire l'article
 
Pas toujours facile de trouver comment occuper son enfant durant l’été sans faire exploser le ...
13.08.2021 | Lire l'article