Accueil » Parents » Comment accompagner son enfant dans le développement de ses capacités graphiques ?
ConseilsApprentissagesParents
22.02.2023

Comment accompagner son enfant dans le développement de ses capacités graphiques ?

Dans son article « Dessin et développement cognitif » (1), en 2005, René Baldy, psychologue, s’intéresse au développement du graphisme, et plus particulièrement du dessin chez le tout-petit. Il décrit l’enfant comme d’abord barbouilleur et gribouilleur, avant de devenir dessinateur, lorsqu’il parvient à mettre une intention sur le papier. 

Le dessin est souvent la première manière pour les enfants d’expérimenter leurs compétences graphiques et d’apprendre à exprimer leur créativité. Il contribue à leur développement émotionnel, cognitif, psychomoteur et social, et c’est aussi un moyen de communication. Encourager son enfant à dessiner à et à colorier, c’est l’accompagner dans le développement de sa coordination motrice, de ses moyens d’expression et de représentation. Mais dessiner n’est pas la seule activité stimulant les potentialités graphiques de l’enfant. L’expression créative, afin de représenter le réel ou, au contraire, de créer de nouvelles formes, existe depuis plusieurs siècles. Les grottes de Lascaux et de Chauvet l’illustrent parfaitement. 

L’évolution du dessin chez les enfants et ses bienfaits 

En fonction de son développement psychomoteur, l’enfant affine progressivement ses compétences motrices en lien avec le graphisme. L’évolution de sa vue, de sa coordination main-œil et de sa notion de l’espace lui permettent d’affiner ses gestes, la prise en main d’un crayon et donc la maîtrise plus précise de son tracé.

A environ un an, l’enfant commence à gribouiller. Georges-Henri Luquet, pionnier de l’étude du dessin enfantin, écrit en 1927 que « le gribouillage consiste à exécuter des mouvements de main munie d’un crayon sur une feuille blanche des traces sur un support qui n’y étaient pas auparavant » (2). Tenant au début son crayon à pleine main, il fait des traits dans toutes les directions. Ce qu’il aime ? Voir des traits et des couleurs apparaître sur sa feuille. La capacité à tenir plus précisément son crayon, mieux contrôler son geste, créer des points, des mouvements circulaires, arrive vers un an et demi. Jusqu’à cet âge-là, l’enfant est plus captivé par l’activité en elle-même que par le résultat. 

evolution dessin enfant
apprendre à l'enfant à dessiner

Vers deux ans, l’enfant développe des tracés et enregistre ceux qu’il répète le plus : une ligne qui ondule, un cercle encore ouvert, un trait en escalier.  L’enfant commence à nommer ce que représente son dessin. De ce fait, des auteurs tels que Luquet indique que le dessin est figuratif puisqu’il a pour but de représenter quelque chose. 

A trois ans, l’enfant crée ses premières formes fermées. Ses lignes sont mieux maîtrisées et il contrôle leur longueur. Il décide de la signification de son dessin souvent lorsque celui-ci est terminé et il peut encore changer d’avis. 

Il est important d’accompagner son enfant dans ses activités, car celles-ci lui permettent de renforcer son identité, sa confiance en lui. C’est aussi un moyen de l’aider à développer ses capacités graphiques et à exprimer ses émotions, ses idées, son ouverture aux autres. Cela stimule par ailleurs la recherche d’idées ou de solutions originales, contribue au développement de sa concentration et de son autonomie et lui permet un éveil artistique. 

Encourager son talent artistique 

Afin de motiver son enfant à peindre, colorier, dessiner, plusieurs solutions existent. 

encourager et accompagner son enfant à dessiner

Il est, dans ce processus, toujours important de tenir compte de l’âge de l’enfant. Comme vu précédemment, pour les plus petits, il s’agit surtout de gribouiller. C’est en grandissant qu’ils commencent à représenter des objets et des situations plus réalistes. 

Des types de crayons sont ainsi adaptés aux enfants d’un an, comme les gros crayons gras, et à ceux de trois ans, comme des feutres plus fins. Dessiner avec son enfant, lui montrer que l’on peut y prendre du plaisir, s’intéresser à ce qu’il dessine, peuvent également l’aider à progresser. Lui faire des compliments contribue à augmenter son estime de lui, comme « j’aime les couleurs que tu as choisies » ou « quelle bonne idée tu as eu ! ».

Mais si peindre, colorier ou dessiner avec son enfant sont autant de manières de développer ses capacités graphiques, elles ne sont pas les seules. Il peut être très intéressant d’explorer de nouvelles techniques, de ne pas se limiter à la gouache ou aux crayons de couleurs. La craie, les tampons, les éponges, les stylos, la pâte à modeler, le sable, en sont des exemples. N’oublions pas que ce domaine d’apprentissage peut se référer aux autres arts visuels, comme la sculpture, ou encore aux arts du spectacle vivant, comme la danse ou les marionnettes. De ce fait, le développement artistique se diversifie à travers différents types de supports et d’outils ; cette diversification stimulera davantage le développement moteur et cognitif. 

À noter que les enfants ont une capacité d’attention réduite et il arrivera qu’ils n’aient pas du tout envie de dessiner au-delà d’une courte durée. Dites-vous que ce n’est pas grave et armez-vous de patience. 

Références 1. Baldy, R. (2005). Dessin et développement cognitif. Enfance, 57, 34-44. https://doi.org/10.3917/enf.571.0034 2. Luquet (1927).
Le dessin enfantin. Genève : Delachaux & Niestlé.

Sources : Ferland, F. (2018). Le développement de l’enfant au quotidien de 0 à 6 ans (2e édition). Éditions du CHU Sainte-Justine.
Ferland, F. (2013). Le monde des jeux et jouets. Éditions du CHU Sainte-Justine.
Santini, C. Leddet, I. (2019) 200 activités d’éveil pour des enfants de 0 à 3 ans (2e édition). Éditions First. Fernandes, M. & Vinter, A. (2009).
Développement des représentations graphiques réalisées par des enfants à partir d’une exploration tactile ou visuelle de formes bidimensionnelles. L’Année psychologique, 109, 407-429. https://doi.org/10.3917/anpsy.093.0407

À découvrir aussi

 
Les cahiers de vacances… S’ils rappellent de bons souvenirs à une poignée de parents, ils ...
27.06.2022 | Lire l'article
 
Sieste ou temps calme, c’est rarement le moment préféré des enfants dans la journée ! Pourtant, ...
16.10.2023 | Lire l'article
 
Le printemps arrive enfin, et avec lui, l’envie de respirer au grand air et de ...
14.03.2022 | Lire l'article