Accueil » 1-3 ans » Ateliers partagés » Quatre astuces pour une première approche du dessin avec son enfant
Ateliers partagés1-3 ans
14.03.2022

Quatre astuces pour une première approche du dessin avec son enfant

Si le dessin s’apparente au gribouillage chez les plus jeunes, il représente pourtant un moyen d’expression très utile au développement des différentes capacités. Voici plusieurs astuces pour une première approche du dessin avec votre enfant.

dessin-montessoti-1

Tout l’enjeu de la pédagogie Montessori repose sur l’incitation de l’enfant à penser par lui-même et à laisser parler librement sa créativité. Une première approche du dessin ira donc dans le sens de l’autonomie et de l’imaginaire. En tant qu’adulte, vous pouvez accompagner chaque étape afin d’encourager l’enfant en le laissant s’exprimer.

#1 Préparer le matériel adapté

La première approche du dessin avec un enfant offre différentes possibilités. En effet, si un crayon et une feuille de papier blanche sont souvent utilisés en premier lieu, il est aussi possible de jouer avec les textures et les matières. Le tout est de trouver une technique de dessin qui plaira à votre enfant et sera adaptée à son développement. Et pourquoi pas essayer différents matériaux ?

Pour les enfants de 12 mois, commencez par lui mettre à disposition des crayons de cire de différentes couleurs ainsi que du papier. Vers 18 mois, quand ses mouvements deviennent un peu plus fluides, vous pourrez aussi lui proposer de la peinture à l’eau et du carton par exemple. Il pourra directement plonger ses mains dans la peinture. Si vous devez toujours garder un œil sur l’enfant lors de l’activité, le tout est de privilégier des matières et des outils faciles à utiliser et sans risque.

#2 Dessiner avec votre enfant

Dessiner avec votre enfant, c’est aussi partager un moment de plaisir. N’hésitez pas à prendre également une feuille et à dessiner de votre côté. Il s’agit de lui montrer que l’activité est individuelle, mais qu’elle peut être réalisée en commun.

Par ailleurs, la méthode Montessori implique de mettre l’enfant en confiance, pour qu’il croit en ses capacités. Il est préférable de ne pas lui donner d’instructions directes afin de laisser libre cours à son imagination. Pour rappel, à cet âge ses tracés seront toujours abstraits. L’idée étant qu’il puisse retranscrire lui-même sa perception, sans se comparer et au rythme de ses habiletés.

#3 L’encourager

Leur dire « Quel joli dessin ! » vous viendra nécessairement comme un réflexe en premier lieu. Et pourtant, comme la pédagogie Montessori se veut en faveur du développement de l’autonomie, ça passe d’abord par l’auto-évaluation de l’enfant : vous pouvez par exemple lui demander simplement s’il est content de son dessin afin de favoriser l’expression de ses sentiments.

Si vous souhaitez le complimenter, n’hésitez pas à lui dire que vous aimez la couleur qu’il a choisie ou qu’il occupe bien l’espace de la feuille. Par ailleurs, vous pouvez lui demander si cela représente quelque chose en particulier, sans insuffler directement votre propre perception, et lui dire que c’est une bonne idée !

Ce qu’il faut retenir, c’est avant tout l’intérêt de faire parler l’enfant de son propre dessin. Il ne développe pas seulement sa motricité fine, il développe sa vision et son imaginaire.

#4 Constater l’évolution

Les enfants apprennent chaque jour de nouveaux mots, assimilent de nouveaux objets, leur monde est une perpétuelle découverte. Les premiers dessins ou gribouillages, seront nécessairement des traits dans toutes les directions, et bien souvent avec une seule couleur. Quel que soit le type de dessins – peinture avec les mains, gros pinceaux, crayons – l’enfant développera au fur et à mesure des mois, des tracés différents. Petit à petit, l’arrondi apparaîtra, des cercles s’entrecroiseront, tout comme le choix des couleurs pourra varier progressivement. Plus les mois avanceront, plus ses tracés sembleront construits et diversifiés. Si ses dessins n’auront pas toujours une signification évidente pour vous, il ne faut pas oublier qu’il s’agit de ses représentations et que votre enfant est en phase de développement de son habilité. Pour eux, un rond, souvent apparenté à un soleil, pourrait tout aussi bien représenter une fleur !

En les faisant s’exprimer sur leur dessin, vous pourrez constater leur évolution au fil du temps, les faire naturellement évoluer. Ils se sentiront libre de développer ce qui leur vient à l’esprit.  

astuce activité ampoule-1

Le truc en plus : le dessin se fait le plus souvent assis, mais à partir de 2 ans, rien n’empêche d’essayer de peindre ou de colorier debout en installant des cartons sur un mur par exemple. L’enfant développera ainsi sa stabilité et découvrira une autre façon de faire.

Vous pouvez aussi vous munir d’un tableau effaçable, avec une craie, pour lui permettre de dessiner à l’infini et d’effacer quand il souhaite recommencer !

À découvrir aussi

 
Les cahiers de vacances… S’ils rappellent de bons souvenirs à une poignée de parents, ils ...
27.06.2022 | Lire l'article
 
Raconter une histoire à ses enfants, c’est super, mais inventer une histoire spécialement pour eux, ...
24.06.2022 | Lire l'article
 
L’éveil sensoriel est au cœur des tout-petits. La découverte du monde qui les entoure fait ...
24.06.2022 | Lire l'article