Accueil » 4-7 ans » Comment faire pousser un haricot dans du coton ?
Ateliers partagés4-7 ans
22.04.2022

Comment faire pousser un haricot dans du coton ?

Comment faire pousser un haricot dans du coton ?_1

Cette expérience est idéale, dès le plus jeune âge, pour étudier le développement d’une plante. Elle est à la fois simple et ludique, et constitue une excellente approche du jardinage. La germination est des plus rapides ce qui ne manquera pas d’étonner. Voici la marche à suivre pour faire pousser un haricot dans du coton.  

Le matériel indispensable à la réalisation de cette expérience 

Avant de commencer l’expérience, il est recommandé de vérifier que l’on dispose de tous les éléments nécessaires. Vous aurez besoin : 

  • de plusieurs haricots secs blancs ; 
  • d’un bocal ; 
  • d’un récipient pour déposer les haricots ;  
  • de coton ; 
  • d’un vaporisateur ; 
  • d’un pot en verre, en terre cuite ou tout autre contenant de votre choix ; 
  • d’un peu de terreau. 

Les différentes étapes de l’expérience  

Afin que l’expérience soit une réussite, il est vivement conseillé de suivre scrupuleusement les étapes suivantes.  

👉 1re étape : Faites tremper les graines dans un bocal  

Il est essentiel de commencer par faire tremper les haricots dans de l’eau. Il faut les conserver dans un bocal, durant environ 12 heures. L’idéal est d’immerger les graines la veille au soir et de les laisser reposer toute la nuit.  

👉 2e étape : Humidifiez le coton et déposez-y les haricots 

Haricot dans du coton_1

Munissez-vous du récipient que vous souhaitez (assiette, bol, coupelle, pot de confiture…) et disposez, dans son fond, une couche de coton. Il faut avoir préalablement humidifié le coton, en les passant, par exemple, rapidement sous un filet d’eau. Autre astuce pour qu’il y ait juste ce qu’il faut d’eau : utilisez un vaporisateur !  

Une fois que le coton est imbibé d’eau, vous pouvez y déposer les haricots. Il ne faut pas hésiter à les espacer de quelques centimètres pour qu’ils puissent se déployer plus facilement.  

Astuce recouvrir les haricots d’une couche de coton humidifié permet d’accélérer la germination. Vous pouvez tout à fait tenter deux expériences simultanées, une avec une couche de coton, l’autre avec deux couches. Cela vous permettra d’observer la différence de croissance dans ces deux hypothèses. 

👉 3e étape : Suivez la germination des haricots  

Comment faire pousser un haricot dans du coton ?_1

Attention, cette étape est cruciale pour la réussite de l’expérience

Pendant deux à trois jours, surveillez régulièrement l’humidité du coton. Il faut veiller à ce qu’il ne devienne pas sec, car cela risquerait de freiner, voire de stopper le processus. 

À l’issue de ce délai, les haricots doivent commencer à germer. Cela peut prendre quelques jours supplémentaires. Dans ce cas, il faut continuer à humidifier le coton. Dès lors que les haricots germent, retirez, le cas échéant, la deuxième couche de coton pour permettre l’accélération de la germination.  

Lorsque les feuilles et les racines poussent sur une bonne hauteur, le tour est joué. Cela peut prendre de 10 à 15 jours.  

Bon à savoir : une température comprise entre 20 et 25° favorise la germination. En hiver, n’hésitez pas à poser le récipient sur la tablette d’un radiateur pour permettre un meilleur développement des graines.

   

👉 4e étape : Repiquez les plants dans un pot  

Pour finaliser cette expérience, il peut être intéressant de repiquer les plants. Le repiquage peut être une étape délicate mais, si elle est réussie, elle permet de poursuivre l’observation du développement d’une plante. Voici la marche à suivre : 

  • Prélevez un plant délicatement ; pour cette opération, il est recommandé de prendre soin des racines qui peuvent atteindre de 3 à 4 centimètres et qui permettront à la plante de poursuivre sa croissance ; 
  • Remplissez un pot de terreau ; 
  • Creusez un trou avec un crayon de papier ; celui-ci doit être suffisamment grand pour pouvoir y insérer facilement le plant sans le casser ; 
  • Déposez le plant dans le trou et remettez de la terre autour ; 
  • Arrosez délicatement.  

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans cette expérience avec vos enfants. Nul doute qu’elle saura ravir petits et grands. C’est une excellente façon d’aborder avec eux le cycle de la vie et de les sensibiliser à la préservation de l’environnement.  

À découvrir aussi

 
Après avoir passé une longue journée d’école, après une grosse activité physique, ou, de manière ...
29.06.2022 | Lire l'article
 
C’est parti pour les grandes vacances ! Pendant les deux mois qui vont s’écouler, vos enfants ...
29.06.2022 | Lire l'article
 
Les cahiers de vacances… S’ils rappellent de bons souvenirs à une poignée de parents, ils ...
27.06.2022 | Lire l'article