Accueil » 1-3 ans » Comment développer la motricité fine des enfants ?
Ateliers partagés1-3 ans
16.05.2022

Comment développer la motricité fine des enfants ?

Jusqu’à l’âge de trois ans, un enfant a du mal à agripper les petits objets, à être précis dans les gestes minutieux. Il évolue à son rythme, mais il est possible de l’aider à développer sa motricité fine grâce à des activités variées et amusantes. Le jeu permet à son cerveau de progresser et ses doigts deviennent habiles. Voici quelques idées d’activités favorisant son autonomie.

Dessiner sur du sable 

Développer la motricité fine de votre enfant par la pratique du dessin permet de cultiver son habileté à créer des formes graphiques tout en améliorant sa compréhension de l’espace. Incitez-le à faire des lignes, des courbes, puis des formes plus complexes.

  • Profitez d’un séjour à la mer ou près d’un lac lors de vos vacances pour prendre un sac de sable, à ramener à la maison. Autre solution : il est possible d’utiliser de la semoule fine.
  • Versez le sable dans une boîte aux rebords assez bas. Donnez un pinceau à votre enfant.
  • Laissez aller sa créativité : il risque de vous surprendre.
  • Adaptez l’activité en fonction de son âge et de son développement. Quand il grandit, imaginez des défis. Par exemple, prenez, vous aussi, un bac de sable et à tour de rôle, donnez des consignes de dessin. Chacun participe puis montre à l’autre l’œuvre d’art accomplie. Fous rires en prévision !

La valse des cotillons 

Achetez des cotillons de fête. Donnez à votre enfant une pince de type “pince à cornichons”. L’objectif ? Attraper le maximum de boules colorées en un minimum de temps. Pour rendre l’exercice amusant, mettez un chronomètre qui sonne au bout de quelques minutes.

jeu-motricité-fine-pince-colorée-1

Les pinces à linge 

Les pinces à linge sont idéales pour faire travailler les mains et muscler les doigts tout en s’amusant. Les activités que nous vous proposons ci-dessous développent la dextérité de votre enfant tout en lui permettant de travailler la « pince », essentielle pour, plus tard, tenir le crayon. Une manière ludique de le préparer à l’étape suivante : l’apprentissage de l’écriture.

  1. Placer les pinces à linge sur des assiettes en carton.
  2. Fabriquer une chaise-hérisson : votre petit dispose les pinces sur l’assise ou sur le dossier d’une chaise en bois.
  3. Tout simplement, étendre des vêtements sur un fil.

La passoire colorée 

Voici une activité haute en couleur ! Vous avez besoin :

  • d’une passoire ou d’un tube d’essuie-tout que vous percez à l’aide de ciseaux ;
  • de fils de laine colorés ou de chenilles cure-pipe.

L’idée est de fabriquer un monstre multicolore et chevelu. Votre petit doit passer les fils à l’intérieur des trous. Concentration, attention et dextérité sont sollicitées.

Bon à savoir : la motricité fine s’appuie sur les petits muscles de la main. Avant de s’en servir, les enfants ont besoin de développer les grands muscles en bougeant beaucoup, en découvrant le monde. En effet, la motricité fine est en lien direct avec la motricité globale du corps.

Les pâtes alimentaires

Connaissez-vous l’avantage des pâtes, hormis le fait que les enfants les adorent ? Elles sont très utiles pour développer les capacités motrices des plus jeunes : demandez à votre enfant de les enfiler sur un fil pour vous faire un joli collier. Succès assuré ! Faites attention lors de la manipulation des petits objets : une surveillance accrue est nécessaire pour prévenir les risques d’indigestion.

jeux-de-pâtes-1

👉 Astuce! Vous manquez peut-être de temps pour organiser des activités avec votre enfant. Profitez de moments du quotidien pour développer sa motricité fine :

  • Le brossage de dents : mettre le dentifrice sur la brosse représente un travail de finesse et de précision. Demandez à votre enfant de le faire.
  • Se servir un verre d’eau comme un grand : les activités de transvasement sont très importantes. Lors des repas, mettez une petite bouteille sur la table pour que votre enfant remplisse son verre quand il a soif.
  • Cuisiner avec les enfants leur permet de solliciter les muscles des doigts : laissez-le malaxer, couper des ingrédients faciles à trancher… tous ces gestes contribuent à développer sa motricité.

Bon à savoir : la dyspraxie est un trouble de la motricité fine. Elle est prise en charge par les ergothérapeutes et par les psychomotriciens. N’hésitez pas à les consulter si vous remarquez un problème chez votre enfant.

À découvrir aussi

 
Avec leurs formes simples et la variété des couleurs, les briques de LEGO® Duplo sont ...
12.08.2022 | Lire l'article
 
L’éveil sensoriel est au cœur des tout-petits. La découverte du monde qui les entoure fait ...
24.06.2022 | Lire l'article